Hero image

Depuis 1919

19. août 2019. Des moments de gloires et de déboires d'une histoire à succès

Il était une fois ...", c'est ainsi qu'on commence les contes. Mais l'histoire d'EVVA a commencé de la même manière. Il y a 100 ans, lorsque Ludwig Tschörner eut l'idée de créer une entreprise. C'était peu après la Première Guerre mondiale. L'ancien ordre avait brusquement cessé, les jupes des femmes étaient devenues plus courtes et les innovations techniques commençaient à changer la vie quotidienne. C'est à ce moment que Tschörner s'est lancé et a créé une entreprise avec deux personnes partageant les mêmes idées, qu'ils ont rebaptisée en 1921 "Erfindungs-, Versuchs- und Verwertungsanstalt Tschörner, Plischke, Lischanowksy & Co" (Société d'invention, d'essai et d'exploitation - Tschörner, Plischke, Lischanowksy & Co). Et c'est là qu'est née l'abréviation futuriste "EVVA"
 

Un début mouvementé
Et tout a commencé par le premier volet roulant. Ce qui attira les investisseurs et conduisit à une mutation en société anonyme avec 21 actionnaires, mais avec un règlement forcé suivit dès 1925 Cependant, EVVA a continué à vivre dans le cadre de la "Evva Schmierfettfabrik GmbH" (aujourd'hui EVVAOIL). Le maître mécanicien et entrepreneur Karl Jindrich a finalement repris le brevet grâce à une serrure à pêne, d'où la marque déposée EVVA. Sous sa direction, EVVA est devenue un fabricant de technologie de sécurité de haute qualité avec les premiers cylindres doubles avec une production en quantité industrielle. En 1937, Jindrich obtint le brevet pour un cadenas complètement reconçu, le premier brevet de sécurité documenté de l'usine EVVA.

Une remontée extraordinaire
Pendant la guerre mondiale, EVVA a poursuivi la production, mais a également exécuté des commandes pour l'armée allemande. Fin mars 1944, EVVA fut contrainte de cesser la production de biens non essentiels. Après la guerre, Karl Jindrich réussit à relancer EVVA malgré un manque de machines de production et une pénurie de main d'œuvre qualifiée, car les nombreux nouveaux bâtiments et appartements nécessitaient des serrures. Le besoin d'une extension s'est fait ressentir et le site de la Wienerbergstrasse 63-65 a été mis en service, qui est encore aujourd'hui le siège social de la structure. Après la mort de Karl Jindrich en 1958, sa veuve Hedwig et sa fille Eva continuèrent de diriger l'entreprise avec le mari de sa fille, Alfred Pitsch.

Dès les années 70
Ce qui avait bien commencé a failli mener au désastre : 15 ans plus tard, EVVA était menacée de faillite. Seule une bonne maîtrise a permis de sauver l'entreprise et ses 170 emplois. Mais les actions et une forte renommé ont attiré les investisseurs; cependant l'un d'eux a réussi à s'imposer : Nikolaus Bujas, Directeur Général du concurrent "Gebrüder Grundmann". Des mésententes avec son associé l'ont poussé, alors âgé de 63 ans, à oser un nouveau départ avec EVVA et à abandonner l'ancienne entreprise familiale après 40 ans. Grâce à son expérience dans l'industrie de la serrure et de la sécurité, il a réussi à guérir le patient Meidling. Avec le soutien actif de son gendre Sven Berlage, la nouvelle direction a doublé les ventes en cinq ans. Le redressement a porté ses fruits.

La stagnation est à écarter
Pour les propriétaires, pas question de sombrer dans le répit. Sans cesse dans la course contre la montre, mais toujours avec un sens des proportions et un sens réaliste de ce qui était faisable, les nouveaux propriétaires se sont concentrés sur la philosophie fondatrice "inventer, essayer, exploiter" - le tout en interne. Des solutions telles que le premier calcul du système de fermeture informatisé au monde ou la technologie magnétique, qui n'a pas encore été copiée à ce jour, ont changé la donne sur le marché.

Sans partenaire, ce n'est possible
Parallèlement à la reprise de la production, des collaborations étroites et à long terme ont été créées avec des partenaires commerciaux spécialisés, des clients et des fournisseurs. Une collaboration franche, la fiabilité et la qualité de la poignée de main ont permis à EVVA d'occuper les premières places dans les enquêtes de satisfaction à ce jour. Les entreprises partenaires apprécient bien la gamme de produits, la haute qualité et la formation en technique de sécurité dispensée par l'Académie EVVA.

Meidling devient de plus en plus petit
Et les propriétaires en étaient bien conscients : L'Autriche seule ne peut faire l'affaire. L'Allemand Sven Berlage n'a cessé de travailler dur pour l'internationalisation de la structure. D'autres succursales d'EVVA ont été créées par Krefeld et un réseau de distribution a été mis en place. Aujourd'hui, EVVA a des représentions hors d'Europe, surtout au Moyen-Orient, en Extrême-Orient et en Australie.

En route pour demain
L'entreprise est restée familiale lorsque Nicole Ehrlich-Adám a rejoint son père et son grand-père à la fin des années 80. C'est en 1993, que son mari Stefan a rejoint l'entreprise. Grâce à la collaboration de ces trois générations, il a été possible de faire face à l'année fatidique 1999, lorsque Sven Berlage et Nikolaus Bujas sont morts en l'espace de quelques mois. C'est précisément dans cette période difficile que l'électronique est devenue populaire. Une fois de plus, EVVA a réussi à combiner quelque chose d'ancien et de nouveau de manière éprouvée : XESAR et AirKey indiquent ainsi la voie de la numérisation et jettent les bases de l'avenir de l'entreprise au cours des 100 prochaines années. 

Penser hier les solutions de demain 

  • Production raffinée dans les usines sans huile, ni lubrifiant, ni eau 
  • Recyclage 100%  de copeaux métalliques 
  • Recyclage 100% des eaux usées 
  • 50% d'économie d'énergie grâce à ces avancées dans le domaine de l'éclairage 
  • Systèmes photovoltaïques sur les toits à Vienne et en Italie (EVVA) pour sa propre production d'énergie

La structure produit de nos jours  plus de 700 tonnes par an Métal: 

  • 2 millions de cylindres de sécurité mécaniques 
  • 3 millions de clés  300 000 appareils électroniques (tels que les lecteurs muraux, les cylindres, etc.) 
  • 100 000 supports d'identification électroniques
Product image
Product image
Product image
retour

Horaires
Lu - Je: 8h30 - 12h30, 13h - 17h00
Ve: 8h30 - 12h30, 13h00 - 16h00


+32 2 383 16 34
ou utilisez notre
service de rappel
Envoyez-nous un message à l’aide du formulaire de contact ou directement à
orders@evva.fr