Hero image

Le (nouveau) bureau technique se présente

10. octobre 2019. Aldo Sidler et Markus Berg forment depuis peu de temps l’équipe du bureau technique de Rotkreuz. Ils relèvent avec vous chaque défi technique pour trouver une solution adapté à vos besoins.

Qu’il s’agisse de demandes téléphoniques, de former des nouveaux partenaires ou de conseiller des clients – le bureau technique aide de manière rapide, aimable et compétente. Aldo Sidler et Markus Berg font partie depuis peu de temps du bureau technique de Rotkreuz.
 

Depuis quand travaillez-vous chez EVVA et comment êtes-vous tombé sur EVVA ?
Aldo Sidler :
Je travaille depuis trois mois chez EVVA. J’avais vu l’annonce et un ancien collègue m’en a reparlé plus tard. J’ai ensuite postulé pour ce poste chez EVVA. Et bon, maintenant je suis ici (en riant).
Markus Berg : Pour moi, ça fait déjà 5 mois que je travaille ici.
 

Et où avez-vous travaillé auparavant ?
AS :
Je travaillais dans la technique de fermeture, dans le service extérieur. J’étais beaucoup en déplacement avec la voiture et j’habite en Suisse centrale. Mes destinations étaient souvent Berne et Bâle. C’est pour ces raisons, que je me suis dit que ce serait sûrement une bonne opportunité de postuler pour ce poste, car il s’agit d’un secteur où je me sens à l’aise et dans lequel j’ai déjà des connaissances. À l’origine, j’ai appris le métier de menuisier.
 

Monsieur Berg, aviez-vous un
parcours similaire pour arriver
finalement chez EVVA ?
MB :
J’ai trouvé l’annonce sur Internet. Dans ce contexte, ce fut identique au parcours d’Aldo. Mais je viens d’une tout autre branche. J’ai appris le métier d’électricien et j’ai travaillé les 15 dernières années en tant que responsable du domaine informatique dans un casino. J’ai ensuite cherché un poste plus près de mon domicile, à l’instar d’Aldo. Je suis ensuite tombé sur cette offre d’emploi. Le casino fut bien entendu un employeur lucratif, mais j’étais conscient de devoir changer de secteur. Soit le casino ou « toute autre chose ». « Toute autre chose » a ensuite pris le dessus, car je voulais vivre quelque chose de nouveau et évoluer professionnellement.
 

Connaissiez-vous déjà EVVA avant de lire cette annonce ?
MB :
EVVA m’était totalement inconnu. J’ai bien entendu fait des recherches sur Internet et je me suis posé la question pourquoi je ne connais pas cette société ? Car elle existe depuis très longtemps en Autriche où elle est extrêmement connue. Ça m’a un peu étonné qu’elle n’ait pas encore une renommée similaire en Suisse. D’un autre côté, ce fut très rassurant de savoir qu’il existe une entreprise riche d’une expérience de 100 ans avec une présence de 15 ans en Suisse et qui présente de surplus des produits très innovants. À ce moment-là, ce ne fut pour moi pas encore très clair pourquoi sa présence n’est pas encore plus intense, mais le marché est déjà très saturé par la concurrence.
 

Que souhaitez-vous à EVVA pour l’avenir ?
AS et MB :
Que son histoire à succès continue pendant les 100 prochaines années. EVVA a déjà subi une forte croissance, tout en restant une famille, dans laquelle l’être humain reste au centre de l’attention. Nous espérons que cet esprit de famille survivra à la croissance.

retour

Horaires
Lu - Je : 7h30 - 16h30
Ve : 7h30 - 14h


+41 41 511 77 66
ou utilisez notre
service de rappel
Envoyez-nous un message à l’aide du formulaire de contact ou directement à
info-schweiz@evva.com